savoir faire

 
IMG_7024.jpg
IMG_0860.jpg
 

Côté bijoux

Fabrication de fou.

Il faut savoir une chose, Madame, Monsieur – NON, je ne rentrerai pas dans le débat du Mademoiselle je n’ai pas assez de place, c’est que la fabrication, le savoir-faire et l’héritage, qui, au-delà d’être français, sont PARISIENS.

Restez attentifs. 

Chaque pièces qui compose la collection représente à elle seule 30 jours de travail, soit 43200 minutes, soit l’équivalent de
regarder 354 fois Orgueil et Préjugés. Donc ça fait beaucoup de temps, en fait. Chaque pièce est dessinée, coulée, moulée, taillée, brossée, martelée, dorée, embrassée (oh !) enfin, que des choses qui finissent en « ée », essayez, c’est rigolo. 

C’est un travail d’orfèvre, minutieux et appliqué, que vous retrouvez dans vos cheveux, à vos oreilles. Le rêve non ?

 
IMG_9956.jpg
IMG_9970.jpg
 

Côté Soies

Nos soies sont fabriquées tissées, aimées et imprimées à Lyon capitale mondiale de la soie. Elles s’envolent ensuite pour Paris, capitale de l’amour et des Cerises, pour se poser dans nos ateliers où elles sont brodées, adorées et cousues avant d’atterrir dans nos vitrines où elles sont léchées par des yeux de biches toute la journée. Enfin, le grand moment, l’acmé de son règne, apogée, le zénith, le comble, que dis-je, l’apothéose de son vécu est finir dans votre chez vous, adulée et déifiée par vos soins, à votre cou, votre ceinture, vos cheveux…

Pour tout votre amour depuis le lancement de nos soies, nous vous remercions d’aimer nos petits cailloux autant que nous.


 

ENGAGEMENTS

Les Cerises de Mars s’installe dans une démarche responsable et pérenne.
La créatrice, Macha de Catheu, a conscience de l’impact d’une entreprise sur l’environnement et souhaite, par dessus tout, prendre soin de notre belle Terre.
Circuit-court, Made in France, artisans de quartier… Tels sont les engagements de la marque, mais vous verrez ci dessous que la démarche va bien plus loin !

 
Capture d’écran 2019-03-14 à 17.07.27.png

Made in France

Un des engagements de la marque est de créer des produits “Made in France”. La globalisation des productions de masse a des avantages financiers pour toutes marques mais cela cache surtout de nombreux inconvénients. Tout d’abord d’un point de vue éthique, certaines lois françaises, concernant le travail ou l’utilisation de certains produits, ne pouvant pas toujours être respectées à l’étranger. Puis d’un point de vue écologique, les normes de pollutions n’étant pas les même en fonction des pays et le transport de marchandises à travers le monde émettant de nombreux gaz à effet de serre. Enfin, il existe aussi un enjeu économique, celui de faire marcher les producteurs, artisans français pour perdurer notre économie. C’est l’intégralité de ces points qui pousse la marque aujourd’hui à se développer en France et à lutter pour ses valeurs.

Circuit Court

La marque apporte aussi un point d’honneur à sa production en circuit court. En effet, concernant les bijoux, l’intégralité de la création : dessin, fonderie, soudeur, doreur… se passe sur Paris. Pour les soieries, le chemin est un petit peu plus long, les soies sont tissées et imprimées à Lyon avant d’arriver sur Paris pour être travaillées par des artisans de la capitale.

Capture d’écran 2019-03-14 à 17.07.40.png

Artisans de quartier

Enfin, la marque utilise uniquement des artisans de quartier qui sont connus et réputés pour être présents depuis longtemps à Paris. À l’image de l’artisanat qui se transmet de génération en génération, la marque cherche à transmettre son savoir-faire et celui de ses associés pour délivrer un produit le plus proche possible de la perfection. La créatrice privilégie les créations faites-mains qui transforment les produits en pièces uniques, travaillées avec amour & soin.